© 2013 par General Financial Services

Please reload

Recent Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Featured Posts

L'assurance de base remboursera moins

December 13, 2016

Suisse : Les caisses maladie pourront octroyer moins d'argent pour divers produits médicaux.
 

 

Dès le 1er janvier prochain, certains appareils et produits médicaux seront moins remboursés par l'assurance maladie de base. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a révisé la liste des montants maximum.

 

Pour certains produits et positions, les montants maximaux de remboursement sont nettement trop élevés et ne correspondent pas au prix du marché, indique mardi l'OFSP dans un communiqué. La révision, entamée en 2015, a déjà débouché sur de premières adaptations en août dernier pour certaines compresses.

 

D'autres produits sont désormais concernés. Dès le 1er janvier, les montants maximaux de remboursement pris en charge par l'assurance obligatoire seront abaissés notamment pour les bandelettes de test de glycémie, des lampes de luminothérapie ou des appareils de respiration.

 

Prix critiqués

 

Des économies de plusieurs millions de francs pourront ainsi être réalisées, selon l'OFSP. L'ensemble de la liste devrait être totalement révisée d'ici 2019. D'ici la fin 2017, les produits qui seront examinés représentent à eux seuls deux tiers des coûts de la liste des moyens et appareils (LiMA).

 

Le surveillant des prix Stefan Meierhans avait critiqué en début d'année les prix obsolètes et gonflés de la liste LiMA. Ces montants sont une invitation pour les fabricants à faire de la marge sur le dos des payeurs de prime, estimait-il. Il demandait déjà que la liste soit régulièrement révisée.

 

Femmes enceintes

 

D'autres adaptations de l'ordonnance sur les prestations de l'assurance des soins (OPAS) concernent les femmes enceintes: elles pourront à l'avenir décider de faire effectuer tous leurs examens et contrôles par une sage-femme et non par un médecin. Cette liberté de choix sera possible dès janvier 2017.

De plus, l'assurance maladie de base remboursera dès 2017 des analyses pharmacogénétiques qui servent à éviter ou à réduire les effets secondaires dus à certains traitements. Il s'agit d'analyses pour les patients qui ont besoin de certains neuroleptiques, de médicaments de chimiothérapie ou d'un traitement contre le VIH.

 

Pour de plus amples questions prenez contact avec nous : General Financial Services

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Social Icon